Simulation pret auto
Publié le - 1004 visites -

Le contrôle technique accru réduit les dépenses

Le souci premier et le stress qui suivent le contrôle technique est le montant de la facture finale mais aussi le coût des corrections à effectuer sur le véhicule. Pourtant pour éviter une amende controle technique, l’examen de passage au contrôle technique est obligatoire y compris le controle technique pare brise. D’après certaines études, la régularité au contrôle technique aurait un double effet sur la société : une hausse de la sécurité routière et une réduction des dépenses des ménages destinées à l’entretien automobile.

Zoom sur cette étude comportementale

Pour un ménage à revenu modeste, le tarif du contrôle technique suivi des corrections à effectuer se présente comme un manque à gagner dans le budget du ménage. Il a été constaté lors d’une étude statistique portant sur les véhicules de particuliers que le type de voiture et l’ancienneté des véhicules auraient un rapport sur le revenu d’un ménage.

En effet, un ménage à revenu modeste ne pourra pas s’acquérir une automobile plus récente ou plus confortable. Elle sera dans l’obligation de garder le plus longtemps possible leur véhicule et le passage en CT pourrait parfois s’avérer contraignant. Ainsi, si l’utilisation du véhicule est substituable, le propriétaire préfèrera reporter le contrôle technique du véhicule.

Chez les ménages à revenu plus aisé, le comportement est différent. Ce type de foyer préfèrera effectuer en temps normal son contrôle technique. Passé la fréquence du système de visite 4/2/2, le propriétaire choisira de proposer le véhicule à la vente pour s’en octroyer un autre de modèle plus récent car l’entretien d’une voiture plus ancienne serait contraignant et coûteux.

Voilà des données comportementales bien différentes des propriétaires de véhicule qui pourront servir non seulement au niveau des centres de contrôles techniques mai aussi pour des fins marketings pour les constructeurs automobiles.

Ainsi, nous pouvons constater que le passage accru au contrôle technique aiderait à réduire les dépenses en entretien d’un véhicule. En effectuant régulièrement le CT, les anomalies sont détectées au plus vite et les dépenses liées au remplacement des pièces défectueuses seront allégées. Ainsi, penser à reporter son contrôle technique pour amoindrir les dépenses du foyer est une fausse idée reçu. Quant à la décision de s’acquérir une nouvelle automobile après 8 années de mise en circulation est un choix assez judicieux pour gagner en confort physique mais aussi pécuniaire.